© 2016 par KZaborov

Kirill Zaborov, itinéraire.


L'objectif de l'art n'est pas le déclenchement d'une sécrétion momentanée d'adrénaline, 

mais la construction progressive, sur la durée d'une vie entière, d'un état d'émerveillement et de sérénité. 

Glenn Gould.

 

Kirill Zaborov est un compositeur français de musique classique et contemporaine. 

Il est aussi pianiste et batteur de jazz avec une inclination pour la musique improvisée. 

 

Bercé de culture russe, imprégné de culture française, il puise son inspiration dans divers courants esthétiques, 

développant une œuvre empreinte de nostalgie où se mêlent tradition et modernité. 


*
 

Né en 1970 à Minsk, en Biélorussie, il arrive en France à l’âge de onze ans. 

Il débute son apprentissage musical cinq ans plus tard en étudiant la batterie avec Pierre Faix, puis avec Gilles Grignon au sein de l’école de jazz parisienne Arpej, avant de commencer l’étude du piano et d’analyse musicale avec Gaël Mevel.

 

De 1994 à 1998, il forme ses propres groupes, composant et jouant en tant que batteur dans des clubs de jazz et des festivals de la capitale. À partir de 1998, il se produit plus particulièrement en tant que pianiste. Parmi ses partenaires on compte des artistes comme Bruno Angelini, Yoni Zelnik, Frédéric Jeanne, Eric Sindorf, François Fuchs et Antti Mäkinen.

 

Depuis les années 2000, son activité se partage entre l’improvisation et l’écriture musicale. Il compose des œuvres pour piano, pour quatuor à cordes et de la musique vocale. En parallèle, il se produit dans des contextes variés (ciné-concerts, performances live mêlant la musique à d’autres domaines artistiques) et écrit de la musique pour des films documentaires.

 

*

 

Sa musique est régulièrement jouée et créée en France et à l’étranger par des interprètes de renom comme Jeffrey Grice, Guigla Katsarava, Ecaterina Baranov, Maria Masycheva, Ekaterina Mechetina, les membres du Aron Quartett, et plus récemment Laurence Oldak et Jenny Lin.

 

Ses œuvres ont été enregistrées par plusieurs artistes français et internationaux : Guigla Katsarava dans Et de l’aube émerge (Polymnie, 2009), Aron Quartett dans Paris-Vienne-Moscou (Preiser Records, 2010), Laurence Oldak dans Dialogue (Fuga Libera, 2015) et Jenny Lin dans Prokofiev & Zaborov (Steinway & Sons, 2017).

Show More